Calligraphier
 


Pour le plaisir et l'instruction du maître comme des enfants , une histoire de l'écriture, et des modèles de calligraphies appartenant à différentes cultures peut être une précieuse ressource.Une très belle exposition, à l'institut du Monde arabe, je crois, il y a plus de 10 ans, m'avait permis de faire provision de fiches cartonnées — chacune offrant des modèles égyptiens, coréens, hittites… J'ai longtemps promené , corné, photocopié ces fiches, dans l'indifférence tenace de mes étudiants, jusqu'à ce qu'un grand ménage les balaye. Bien m'en a pris. Le Net se charge de  remplacer mes nids à poussière. Superbe site de la BNF,  L'aventure de l'écriture vous donnera des informations de première main, et des modèles magnifiques. Une découverte que je dois à Lexilogos, bien sûr.
Dumont Je mets désormais cette référence en tête pour ma bibliographie. Danièle Dumont accomplit pour l'écriture le même travail de rééducation que l'orthophoniste  pour la lecture. On achève ce livre avec la conviction que l'écriture, loin d'être la science des ânes, est un acte culturel fondamental, entravé parfois par des souffrances auxquelles il est possible d'apporter des remèdes simples. Lisez Le Geste d'écriture  pour  repérer les  formes de base de l'aphabet, pour savoir comment vous y prendre avec un gaucher, pour détendre une petite main crispée sur son stylo…l'ouvrage nous apprend à diagnostiquer les maux de l'écriture, à les dédramatiser, à les guérir. Pour vous familiariser avec son approche, ou éventuellement  la contacter, je vous mets en lien le site de Danièle Dumont, qui recèle d'autres ressources précieuses :
http://danieledumont.monsite-orange.fr/
Pour les cinq premières années de primaire, vous avez là un moyen remarquable d'éducation et rééducation graphique.
Entre les deux mon cœur balance; je ne parviens pas à décider qui de Liliane Baron ou de Danièle Dumont m'a le plus apporté pour l'étude de la calligraphie à l'école. Donc, pas d'hésitation : il faut ne se priver ni  de l'une ni de l'autre ! Les 3 ouvrages que vous voyez ci-contre sont fondés sur une démarche radicalement différente du Geste d'écriture, mais tout aussi  intéressante : pour Liliane Baron, maîtresse formatrice à Wissous, l'écriture est avant tout un savoir qui,  pour se transmettre, doit se maîtriser. Forme après forme, jambage après jambage, cette petite encyclopédie calligraphique nous permet de cerner jusqu'au moindre geste nécessaire à l'écriture de chaque lettre de l'alphabet. Il est passionnant de suivre d'année en année, de la Petite Section à la Grande Section l'aventure du O, du A, du F (difficile, celui-là…), du M…Et cette encyclopédie est pédagogique : vous avez là trois recueils de fiches de préparations clé en main (il faut même en rabattre un peu : si on suit tout à la lettre, on ne ferait plus que de la calligraphie). Chacune de ces fiches de préparation se déroule selon les mêmes étapes, repérables de la Petite à la Grande Section. Une grande importance est accordée à l'éducation motrice, et aux arts plastiques. Ces trois ouvrages figureraient avantageusement dans toutes les bibliothèques didactiques d'écoles maternelles. Et je ne suis pas compétente en la matière, mais je me suis laissée dire que Mme Baron avait réussi un sans-faute également, avec la même démarche et chez le même éditeur, en mathématiques.
aBaron1
Baron3
Baron2
Hebting C'est mon troisième choix — plus tiède . Intéressant, bien fait, mais après  les ouvrages précédents, cela manque un peu de nouveauté et de relief. Un atout cependant  : la calligraphie en CP et surtout en CE1 est envisagée avec efficacité (modèles, exercices); et l'on  trouve là (ô soulagement !) le modèle des majuscules cursives. Grand recours pour les débutants !



Retour à l'accueil