Le Coin Cuisine.


Des recettes Des livres Le produit de la semaine


Cuisine.jpg

                                                  
En quoi un coin cuisine peut -il contribuer au salut de l'école républicaine, se demanderont certains esprits chagrins ? Outre qu'il n'y a pas d'esprit sain sans corps sain, la cuisine m'a toujours semblé une pratique hautement civilisatrice : quand les hommes mangent ensemble, ça se passe mieux. Et se pencher sur l'histoire de la nourriture révèle tout de l'humanité : sa grandeur, ses faiblesses, ses capacités de rebond et de résilience.
L'école élémentaire est le lieu où peut s'affirmer l'éducation du goût. De la collation du matin en maternelle (qui disparaît, hélas) au projet "Cuisine du marché", de la Semaine du Goût à l'ouverture aux cuisines du monde, la nourriture à l'école m'a toujours semblé une mine d'apprentissages et de délices.
Soyons  honnêtes :
les directives européennes rendent difficile, voire impossible  toute pratique collective de la cuisine : les crêpes de la Chandeleur dans la classe de maternelle, le quatre quart maison offert à la kermesse de fin d'année, pour ne pas parler du méchoui entre voisins relèvent en principe d'un temps où l'on faisait apparemment peu de cas de la sécurité publique. Toute provision offerte à la gourmandise publique doit être emballée ou achetée chez le traiteur… Dieu merci, dans un domaine aussi nécessaire à la convivialité et au bonheur quotidien, la résistance s'organise, particulièrement en France où l'on pousse très loin l'art de contourner les règlements.
      Je prends le parti dans les pages qui suivent de partager produits, livres et recettes sans souci de rentabilité pédagogique  immédiate; je préfère me fier à ma mémoire et à mes coups de cœur… Bon appétit !




Retour à l'accueil