La conscience phonologique
 
Je vous recommande le modèle pour moi des sites pédagogiques: http://lps13.free.fr/
Non seulement cet énorme travail d'un maître de CP constitue une excellente formation linguistique, concrète et amusante; mais vous pouvez être nommé en CP à l'improviste et retomber aisément sur vos pieds grâce à ce site car les séances sont prêtes quasi clé en main. Et, point remarquable, ce travail est donné à tous gratuitement ! C'est le Linux de la pédagogie, en plus accessible…et c'est la preuve que l'extrême qualité n'est pas forcément liée au mercantilisme. Les maîtres de Maternelle y trouveront aussi leur compte.


 
Ouzoulias
L'ouvrage  ci-dessus  a de nombreux mérites : outre la possibilité d'évaluer l'apprenti lecteur en difficulté pour d'adapter à ses besoins spécifiques (écrivez moi si vous voulez en savoir plus), on a ici une excellente synthèse des théories sur la lecture _ de façon dense mais accessible. C'est donc à André Ouzoulias que j'emprunte le petit exposé sur la conscience phonologique qui doit servir de bréviaire à tout enseignant de cycle 2 :
L'enfant, pour bien entrer dans la lecture, doit avoir une claire conscience du fait que :
—tout ce qu'on dit, s'écrit
—que l'orientation de l'écrit (vectorisé de gauche à droite en français) correspond à une orientation du temps de la parole (les mots se disent les uns après les autres)
(presque) tout ce qui est écrit peut se dire
—une phrase correspond à une unité de sens
—la segmentation principale de l'écrit est celle des mots
—l'écriture d'un même mot est essentiellement permanente dans divers contextes
—à l'intérieur des mots, on peut isoler diverses unités (les syllabes, les phonèmes)
Ancien déjà (une quinzaine d'années…comme le temps passe!) cet ouvrage demeure pour moi le modèle des ouvrages théoriques réussis_ c'est à dire parfaitement vivant et limpide. Une expérience menée dans des CP de tout niveau,  et utilisant différentes méthodes de lecture,  est ici retranscrite dans le détail, et permet à un maître de CP de toujours situer ses élèves par rapport à cinq niveaux successifs de performance en lecture. Comprendre que ses élèves sont au niveau 3 (la période dite du "petit Champollion") a sauvé du découragement à la rentrée de janvier plus d'un maître…
Et les étapes de la calligraphie sont en correspondance.
Rogovas
Perroquet Excellent ouvrage, qui mérite un petit investissement dès que l'on est nommé en maternelle ou en CP. Il s'agit d'un recueil de fiches de préparation qui permettent d'égrener des séances éveillant à la conscience phonologique de la petite section au CP inclu : presque pas de matériel, des jeux très faciles à intégrer et mettre en place, et que l'on peut insérer dans les  activités repères. Entrez dans cet ouvrage comme dans une pantoufle; vous livrerez au maître de cycle 2 des élèves fin prêts à entrer dans le déchiffrement.
Très bon, mais un cran en dessous pour l'enthousiasme. Disons qu'il s'agit avant tout d'un excellent recueil de dessins à nommer regroupés autour d'un phonème. Tous ceux qui se sont vainement efforcés de dessiner de façon reconnaissable dans ce genre de circonstances me comprendront. Stanke
Goigoux1 Petit modèle de vulgarisation intelligente. L'expertise des méthode de lecture est limpide, même si je ne partage pas toutes les conclusions (je suis beaucoup plus réac…). Mais c'est à conseiller à tous les débutants _ ainsi qu'à tous les parents de CP, sous le patronage du titulaire. Un bon moyen de sortir des clichés.
Si vous voulez un ouvrage plus récent, et franco-francais pour travailler la conscience phonologique (ceux cités plus hauts sont québécois), celui-ci est en tous points remarquable. Etayé de théorie _ là encore, très accessible_ le Phono de chez Hatier a tout pour satisfaire une maternelle et un CP exigeants : des fiches de préparation on ne peut plus claires, une progression millimétrée, une petite révolution dans le codage des syllabes, des supports modernes et plaisants…Allez voir dans le DVD  sur la lecture du ministère d'il y a trois ou quatre ans l'excellente utilisation qu'en font des maîtresses de grande section et de CP. Je ne  peux vous permettre de le télécharger,c'est un film,  mais je vous ferai voir la couverture au plus tôt. Goigoux3
Goigoux2 C'est l'imagier correspondant à l'ouvrage çi dessus _et il fait bien sûr grimper tout de suite l'addition. Mais après tout…tout travail mérite salaire, et c'est tellement mieux de gagner de l'argent en vendant quelque chose d'aussi utile, plutôt que des canons ou des subprimes…Si votre école est trop impécunieuse, consultez l'imagier, et confectionnez vous les cartes en téléchargeant des images sur Internet, que vous imprimerez et plastifierez (le coût n'est pas nul non plus). Mais si vous pouvez, achetez l'imagier, ne serait-ce que pour récompenser Sylvie Cèbe, Jean Louis Paour et Roland Goigoux de leur excellent travail.





Retour à l'accueil