OÙ TROUVER DES LIVRES GRATUITS OU TRÈS BON MARCHÉ ?



Payer sur ses deniers les photocopies, le matériel, les livres de didactique ou même de littérature jeunesse est une très mauvaise habitude. Nous le faisons tous, mais c'est une très mauvaise habitude. Et quand on sait que parmi les atteintes les plus graves au recrutement et à la formation des maîtres figure la suppression de la rémunération en deuxième année, il me semble urgent de réunir tous les trucs et ficelles qui permettent de ne ne pas grever des budgets de plus en plus serrés…




OÙ TROUVER DES LIVRES GRATUITS ?
Dans les bibliothèques!
Vous ne m'avez pas attendue pour vous inscrire en bibliothèque, mais je voudrais rappeler ici quelques informations souvent ignorées des étudiants comme des enseignants confirmés. Vous avez par exemple en tant que professeur des écoles, même stagiaire, droit à un traitement spécial dans les médiathèques du département : vous pouvez emprunter en plus grand nombre que le lecteur lambda, et parfois plusieurs exemplaires du même livre.
Je m'offrirai donc périodiquement le plaisr d'enrichir mon petit Gault et Millau des bibliothèques de l'Essonne; celles du Sud du département seront toujours un peu sur-représentées, car je m'y rends plus facilement. Mais j'ai à présent une correspondante du côté des Ulis qui devrait m'aider à couvrir la zone Nord…

La bibliothèque de l'ESPE d'EVRY
Bibliothèque
Le catalogue a été modifié : la recherche de références récentes est à présent facilitée. La réservation est possible depuis chez soi.

https://univevry-summon-serialssolutions-com.bibliopam-evry.univ-evry.fr/#!/

La Médiathèque de l'Agora d'EVRY
Agora1
Agora2
Mon collègue Jean Le Cleach, qui a toujours été animé d'un patriotisme évryen inconditionnel, soutient que la médiathèque d'Evry est la meilleure de l'Essonne (il ne faudrait pas le pousser beaucoup pour qu'il dise d'Ile de France). Comme lui, j'apprécie beaucoup la clarté, le calme, l'ordre et le confort de l'établissement, ainsi que la richesse de son fond.
Au rez-de-chaussée, vous trouverez les commodités habituelles d'emprunts d'ouvrages pour adultes, de lecture de journaux et revues. Le rayon de B.D. est impressionnant, et le rayon DVD m'a permis de faire de belles découvertes de ciné-club, comme l'injustement oublié Nous sommes tous des assassins, d'André Cayatte, avec un Mouloudji  fabuleux. Au sous-sol, sur deux étages, les archives et un coin travail et documentations spacieux, calme et agréable.
Mais ma préférence va à l'étage, le coin des enfants. Tout est bien pensé : le classement, les sièges, les coussins, l'éclairage…le fond de littérature jeunesse complète parfaitement celui de notre bibliothèque. Vous trouverez en particulier pour les TPP (Tout Petits Petits, moins de trois ans) un très beau choix d'albums documentaires ou de fictions — à ras du sol (attention au dos pour les adultes !). En haut de l'escalier, je vous conseille de regarder de près le rayon d'initiation musicale : des casques permettent l'audition. A la discothèque (sur votre droite), mon mari me dit avoir fait de belles découvertes en classique.
Des animations de qualité comme l'Heure du Conte ou des projections de films peuvent donner de bonnes idées. Et une visite de classe organisée avec les bibliothécaires (aimables et compétentes) peut mettre des familles sur le chemin d'une fréquentation régulière. Dernière recommandation pour les maîtres : demandez à consulter les revues de documentalistes du rayon jeunesse, elles sont excellentes et peuvent aider à des achats judicieux pour une BCD.
Ci-dessous, le catalogue des bibliothèques de l'agglomération d'Evry, avec tous les renseignements.

http://www.agglo-evry.fr/La-Culture/Le-reseau-des-mediatheques




OÙ TROUVER DES JEUX GRATUITS ?
Dans les ludothèques!
D'accord, il ne s'agit pas de livres. Mais tout maître d'école maternelle vous le dira : l'accueil du matin, l'attente de la cantine, le réveil de la sieste, les compétences  mathématiques — tout cela dépend  de jeux bien choisis. Je vais parler, en mère de famille, de la ludothèque Florian, à Evry, ressource précieuse des vacances scolaires (toujours une heure à la fois). Cinq salles impeccables et toujours rangées (je me demande comment ils font !), qui témoignent d'une grande intelligence du jeu. La première salle est réservée aux moins de trois ans, avec piscine à balles, porteurs, dinosaures… Je n'ai plus de raison d'y aller, et je pense toujours avec un pincement au cœur en passant devant que mes enfants, contre toute attente, grandissent… La seconde salle est le paradis des garçons : legos, kaplas, chemins de fer, mécanos… La troisième (ma préférée) contient tous les jeux de société possibles et imaginables, de la maternelle au collège et au delà; des animateurs sont toujours prêts à lancer une partie de Dieu sait quoi, avec toutes les explications nécessaires. La quatrième salle, toute petite,  avec baby-foots, palets, etc… , est réservée aux plus de 8 ans, et a des allures de club anglais. Enfin la dernière est organisée autour des dinettes, coins poupées, garages, jeu de la marchande… avec une riche penderie de déguisements à enfiler sur place.
Les ludothèques permettent d'emprunter des jeux; comme il faut les rendre, c'est le prétexte tout trouvé pour les fabriquer de mémoire… et voilà un projet clé en main ! Ma fille a aussi bénéficié à la maternelle de visites organisées. Pour en savoir plus, je vous ai mis en ligne ci-dessous l'adresse web qui vous permet de trouver la ludothèque la plus proche de chez vous ou de votre école; puis le site des ludothèques d'Ile-de-France.


http://www.alf-ludotheques.org/ludotheques/trouver.php


http://www.lalif.org/



OÙ TROUVER DES LIVRES TRÈS BON MARCHÉ ?
Lirecestpartir
J'ai longtemps cru qu'il s'agissait d'un concept commercial — mais c'était trop intelligent et généreux. Lire c'est partir est une initiative militante : racheter pour rien des livres de littérature jeunesse jetés au pilon, et les commercialiser tous pour 80 centimes d'euros. Vous avez bien lu : de la littérature jeunesse pour 0,80 euros le volume. De quoi tirer des plans : une série de 30 livres pour une lecture suivie en cycle 3, des albums pour une mini-distribution des prix ou la récompense ponctuelle des élèves, l'enrichissement de la bibliothèque de ses propres enfants… Mais où est le défaut, me direz-vous ? On nous a dressé depuis 30 ans à mésestimer, contre toute évidence, ce qui est gratuit. Eh bien, croyez-en une usagère sourcilleuse de Lire c'est partir : il n'y a pas de défaut. Les ouvrages sont inégaux ? Pas plus qu'à l'Ecole des Loisirs, et l'erreur coûte moins cher… On ne desccend jamais en dessous du minimum de qualité exigible dans le cadre scolaire. Et les belle découvertes abondent : un conte de Zola (mais oui), le Paradis des Chats, un génial Petit Chaperon Noir, de Binois et Mocellin, le superbe Reine des Neiges  d'Andersen, un très bel abécédaire d'Agnès Rosenstiehl (et son album à compter… et son livre des fêtes…), la Belle et la Bête, de Madame Leprince de Beaumont, un très bon Barbe-Bleue, et la Farce de Maître Pathelin, et Biscotte et Compote, de Carl Norac, et des contes enregistrés… Je vous laisse explorer le site (clair et charmant) et faire vos propres découvertes. La livraison par la poste des ouvrages est possible, mais cela fait toujours mal au cœur de se dire que pour les frais de port, on aurait pu avoir 20 livres… Une bonne solution pour les habitants d'Evry et des environs : commander en ligne, et aller chercher ses ouvrages au dépot de Ris-Orangis, ouvert à certaines heures. J'essaierai dans mes bibliographies thématiques de consacrer chaque fois que ce sera possible un encart à Lire c'est partir.
Dernier motif de joie et de fierté  : le siège social est à Etampes, dans l'Essonne !

http://www.lirecestpartir.fr/


OÙ TROUVER DES LIVRES TRÈS BON MARCHÉ ?
Dans les brocantes !
Désespoir des maîtres et des formateurs, mais en même temps véritable aubaine : quand les enfants grandissent, les familles se débarrassent en priorité de la grande littérature jeunesse, et conservent les collections Disney et Hemma. En attendant que les mentalités évoluent, profitons-en. J'ai acheté des merveilles pour un euro à la foire aux miettes de mon quartier. Toute classe peut avoir une confortable petite bibliothèque avec un fond de Lire c'est partir, et des apports réguliers de brocante. Reste à trouver ces brocantes… Des stagiaires de formation continue m'ont fourni une adresse en ligne précieuse, où vous pouvez trouver semaine après semaine les lieux de vide-grenier dans votre département. Plus besoin de téléphoner aux mairies…


http://vide-greniers.org/




Retour au Coin Boulot

Retour à l'accueil