LES RÉACTIONS SYNDICALES






La FSU : 

NON à la fermeture du site de l’IUFM d’Etiolles !

sur le site de la FSU, mardi 1er mars 2011 :       http://sd91.fsu.fr/spip.php?article133

La Présidente de l’Université de Cergy Pontoise auquel est rattaché l’IUFM de Versailles a annoncé sa décision de fermeture du site d’Etiolles dès 2012.

Alors que notre département compte un corps enseignant très jeune et donc fort inexpérimenté (près de 15000 postes dont 7800 dans le premier degré) et que la rentrée 2011 s’annonce déjà déficitaire en personnel (réforme des retraites conduisant à des centaines de départs anticipés cumulée à des abandons des Nouveaux Professeurs stagiaires), Alors que le Président de la République a reconnu lui-même un déficit en formation professionnelle dans le cadre de la nouvelle formation (Master), déficit dénoncé depuis le début par les organisations syndicales et qui a motivé la campagne des syndicats de la FSU.

Cette décision aurait des conséquences graves pour l’Essonne :

- plus de locaux,
- plus de formateurs du supérieur,
- plus de lieux de réflexion et de recherche départementale.

Cette situation ne peut que conduire à une dégradation rapide et extrême du système d’éducation de notre département. 

Nous vous engageons à diffuser cette information et à signer la pétition : ICI



 




FO : 

FNEC FP FORCE OUVRIERE
Section fédérale de l’Essonne
12 place des terrasses de l’Agora 91000 Evry
06-28-34-82-04
fnec.fo91@gmail.com


NON A LA FERMETURE DU CENTRE IUFM D’ETIOLLES !

Maintien du centre de formation des enseignants et CPE
avec tous ses personnels (formateurs, administratifs, TOS…) !

Non à son transfert/dilution à l’Université d’Evry !


Depuis le début, la Fédération de l’Enseignement Force Ouvrière (FNEC FP FO) s’est opposée à la réforme de la formation des enseignants et de leur recrutement au niveau master 2 (bac + 5) qui liquide la formation initiale rémunérée des enseignants et permet de recourir à des étudiants contractualisés pour effectuer des tâches d’enseignement (remplacement de profs en stage ou absents) sans la moindre formation.

Après la fermeture du centre IUFM d’Antony-Val de Bièvre, la présidente de l’Uni-versité de Cergy-Pontoise dont dépend le centre IUFM d’Etiolles, vient d’annoncer la fermeture du site d’Etiolles pour septembre 2012.

Lors de la réunion du 3 mars organisée par le Comité de défense des personnels de l’IUFM d’Etiolles, les représentants de la FNEC FP FO 91 ont indiqué que la position adoptée par le Conseil Général de l’Essonne (propriétaire des locaux) lors de sa séance du 23 mars 2009 était toujours d’actualité. En effet, il demandait à juste titre le retrait du projet de réforme de la formation des enseignants et des concours de recrutement, et réaffirmait entre autres " le rôle central des IUFM en tant qu’écoles professionnelles " et qu’il " assurera la présence de l’IUFM à Etiolles avec maintien du personnel administratif et technique dans le cadre de la Fonction publique… ".

La FNEC FP FO 91 propose à toutes les organisations syndicales, à tous les élus, de s’opposer ensemble à la décision de la présidente de l’Université de Cergy-Pontoise de fermer l’IUFM d’Etiolles, d’exiger dans l’unité le maintien du centre de formation initiale et continue d’Etiolles avec ses formateurs et tous ses personnels administratifs et techniques et de refuser son transfert à l’Université d’Evry qui signifierait la disparition définitive de cet IUFM en tant qu’école professionnelle.

Pour sa part, la FNEC FP FO 91 refusera de participer à toute " négociation " pour la mise en place d’un " pôle de formation " à l’Université d’Evry qui facilitera la liquidation du centre IUFM d’Etiolles, dans un contexte de suppression massive de postes et de remise en cause des droits statutaires des enseignants.











Le Sgen-CFDT : 

Sgen